Gynécomastie

Médecine masculine Visage Silhouette

gynecomastie, gynecomastie homme gynecomastie prix, gynécomastie définition, gynécomastie lyon, gynécomastie lausanne, gynécomastie traitement, gynécomastie tarif, gynécomastie prise en charge, seins homme, chirurgie masculine, opération poitrine homme, chirurgie mammaire homme,

Chirurgie esthétique masculine à Lyon et Lausanne. Le Dr Jean-Marc Torossian, chirurgien plasticien, spécialiste de la gynécomastie chez l’homme.

La gynécomastie

 

La gynécomastie désigne une hypertrophie des glandes mammaires chez l’homme. Elle peut être unilatérale ou bilatérale. La cure de gynécomastie permet de corriger cette hypertrophie de la poitrine.

La gynécomastie est constituée de graisse et de glande mammaire. Elle peut être temporaire chez l’adolescent ou définitive chez l’adulte. Le traitement combine une lipoaspiration de la graisse suivie d’une réduction du volume mammaire par une exérèse chirurgicale.

La gynécomastie est gênante sur un plan esthétique et psychologique avec une appréhension à se mettre torse nu.

Un bilan biologique endocrinien et radiologique (échographie mammaire et testiculaire) est nécessaire avant d’envisager un traitement.

  • Il faut distinguer la gynécomastie unilatérale de la gynécomastie bilatérale :
  • La gynécomastie bilatérale est liée à une cause générale tel un dérèglement hormonal, un traitement médicamenteux (ex aldactazine ) voire un embonpoint.
  • La gynécomastie unilatérale peut avoir les mêmes causes mais elle peut également être révélatrice d’une lésion suspecte du sein.

La technique chirurgicale combine une lipoaspiration préalable suivie d’une résection partielle de la glande mammaire. L’incision est discrète, elle se situe à l’extrémité inférieure de l’aréole. Dans les cas de gynécomastie post amaigrissement massif, la poitrine peut tomber et nécessiter alors un geste de résection de peau.

Cas particuliers :

Si la gynécomastie est asymétrique, la résection ne porte que sur un seul sein.
La cure de gynécomastie peut être associée dans un même temps opératoire à d’autres gestes de chirurgie esthétique. C’est le cas de la lipoaspiration abdominale.

La cure de gynécomastie peut être prise en charge par l’assurance maladie si les conditions suivantes sont respectées : « intervention réalisée après bilan endocrinien, après la puberté, pour gynécomastie accusée, pouvant poser un problème d’ordre sexuel ou psychologique (en particulier gynécomastie asymétrique, douloureuse, avec distension aréolaire) ».

Avant l’intervention chirurgicale :

Un examen minutieux de la poitrine est réalisé avec une évaluation du volume, de la distension cutanée et de la position des aréoles.

Deux consultations de chirurgie sont obligatoires avant tout acte de chirurgie esthétique. Elles permettent un délai de réflexion nécessaire avant de valider tout ces choix.

Une échographie mammaire et testiculaire sont prescrites systématiquement ainsi qu’un bilan endocrinien.

L’anesthésie :

La cure de gynécomastie est réalisée sous anesthésie générale.

Une consultation avec le médecin anesthésiste est obligatoire. Elle devra avoir lieu au plus tard 48 h avant l’acte chirurgical afin de permettre au médecin anesthésiste d’effectuer des examens complémentaires si nécessaire.

Tout médicament contenant de l’aspirine sera proscrit 10 jours avant l’intervention. L’arrêt du tabac 1 mois avant l’intervention est vivement conseillé pour réduire le risque de souffrance cutanée.

Des chaussettes de contention vous seront prescrites. Elles sont à porter dès votre hospitalisation avant d’aller au bloc opératoire et à garder 10 jours pour réduire le risque thrombo embolique.

L’hospitalisation :

L’hospitalisation est d’une nuit. Votre admission se fait le matin même de l’intervention.

L’intervention :

Le docteur Jean-Marc Torossian vient vous voir avant l’intervention et fera les dessins préopératoires, dans votre chambre à la Clinique du Parc à Lyon ou à la Clinique de Montchoisi à Lausanne.

L’intervention dure entre 1H00 et 1H30.

L’intervention débute par une incision autour de l’extrémité inférieure de l’aréole. Elle permet le passage de la canule de liposuccion pour aspirer toute la graisse en excès. La glande mammaire est ensuite réséquée après une dissection sous cutanée. La résection est partielle, pour garder un volume minimal. Une fine suture est réalisée grâce à un surjet intradermique. Le deuxième sein est ensuite pris en charge en étant attentif à la symétrie.

En cas de gynécomastie à prédominance graisseuse, une lipoaspiration seule peut suffire.
Si la peau est relâchée et en excès, l’incision peut être plus importante pour retendre la peau. Différentes cicatrices sont envisageables en fonction du type de distension cutanée et du geste souhaité : périaréollaire (autour de l’aréole), horizontale en se prolongeant sur l’extrémité latérale de l’aréole.

Des drains en aspiration sont mis en place pour réduire le risque d’hématome, ils sont retirés le jour de votre sortie de la clinique lors du pansement (J1). En fin d’intervention, un pansement « modelant » est réalisé. A l’issue du pansement, vous porterez un panty médicalisé (boléro) pour comprimer votre poitrine.

Les suites post-opératoires :

Après une intervention sur la poitrine, il est possible de voir apparaître un œdème (gonflement), des ecchymoses (bleus). Il est donc impératif de rester au repos et de ne faire aucun effort violent les  jours suivant l’opération. Un arrêt de travail de dix jours peut vous être prescrit. L’arrêt du sport est de 2 mois.

Un vêtement compressif (boléro) doit être porté en permanence durant 1 à 2 mois. Il a pour but d’optimiser le résultat final en plaquant les tissus.

De la glace appliquée régulièrement sur la poitrine minimise l’œdème. Les chaussettes de contention sont à porter 10 jours et il est recommandé de ne pas fumer durant 1 mois.

Les pansements sont à refaire tous les 2 ou 3 jours les 3 premières semaines. Il ne faut pas mouiller les pansements sous la douche.

Une semaine après l’intervention, le docteur Jean Marc Torossian vous reverra personnellement au cabinet de consultation pour contrôler l’évolution.

La correction du volume est rapidement visible. C’est entre le sixième et le huitième mois que les résultats de la chirurgie esthétique seront définitifs. La cicatrice autour de l’aréole est très discrète.  Une protection solaire est nécessaire durant 18 mois.

Liens utiles :

Pour en savoir plus, la fiche de la Société Française de Chirurgie Plastique et Esthétique :

la-gynecomastie-nov-2016

Revenir à la page d’accueil

 Page réalisée d’après les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
Page created according to the information sheets of the authority of the French Society of Plastic Reconstructive and Aesthetic surgery (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique – SOFCPRE)