Chirurgie Intime

Silhouette Abdominoplastie Minilift Abdominal Lipoaspiration Lifting Cuisses et Bras & Bodylift

chirurgie intime femme, femme chirurgie, chirurgie intime, chirurgie esthétique intime, femme chirurgie esthétique, chirurgie intime lyon, femme esthétique, nymphoplastie, nymphoplastie photos, hypertrophie petites lèvres, opération lèvres génitales, réduction petites lèvres prix, petites lèvres qui dépassent, nymphoplastie lyon

Chirurgie intime à Lyon et Lausanne. Le Dr Jean-Marc Torossian, chirurgien plastique, spécialiste de la chirurgie esthétique de la Femme.

La Nymphoplastie

La nymphoplastie ou réduction de l’hypertrophie des petites lèvres de la vulve est une intervention qui permet de corriger des lèvres dont la taille devient gênante.

L’hypertrophie des petites lèvres de la vulve survient le plus souvent à l’adolescence ou après la ménopause (par ptôse de la vulve). Elle peut être asymétrique.

L’hypertrophie des petites lèvres est gênante sur un plan psychologique et fonctionnel avec des difficultés à pratiquer certains sports (vélo, équitation), un inconfort avec des vêtements serrés voire des douleurs lors des rapports sexuels.

La technique la plus classique consiste en une résection en V qui permet de réduire l’excès de tissu, de remettre en tension la petite lèvre et de respecter toute l’anatomie entre les deux versants.


Cas particuliers :

Si l’hypertrophie est asymétrique, la correction peut ne porter que sur une seule lèvre.

En cas de gêne avérée, la nymphoplastie de réduction peut faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie.

Avant l’intervention chirurgicale :

Un examen clinique est réalisé avec une évaluation de l’hypertrophie des petites lèvres.

Deux consultations de chirurgie sont obligatoires avant tout acte de chirurgie esthétique.

L’anesthésie :

La nymphoplastie de réduction est réalisée sous anesthésie générale.

Une consultation avec le médecin anesthésiste est obligatoire. Elle devra avoir lieu au plus tard 48 h avant l’acte chirurgical afin de permettre au médecin anesthésiste d’effectuer des examens complémentaires si nécessaire.

Tout médicament contenant de l’aspirine sera proscrit 10 jours avant l’intervention. L’arrêt du tabac 1 mois avant l’intervention est vivement conseillé pour réduire le risque de souffrance cutanée.

L’hospitalisation :

L’hospitalisation est en ambulatoire. Votre admission se fait le matin même de l’intervention.

L’intervention :

Le docteur Jean-Marc Torossian passe vous voir pour faire les dessins préopératoires dans votre chambre à la clinique à Lyon ou à Lausanne.

L’intervention dure de 0H30 à 0H45.

L’intervention débute par une résection en V de la petite lèvre. Un test est effectué pour contrôler la tension. Une suture délicate de tous les plans est réalisée. L’autre petite lèvre est alors traitée en veillant bien à respecter la symétrie.

Les suites post-opératoires :

Après l’intervention d’une chirurgie de la vulve, il est possible de voir apparaître un œdème (gonflement), des ecchymoses (bleus). Il est donc impératif de rester au repos et de ne faire aucun effort violent les quelques jours suivant l’opération. Les rapports sexuels sont à éviter le premier mois.

L’hygiène doit être rigoureuse. Les soins locaux sont à réaliser après la douche.

Une semaine après l’intervention, le docteur Jean Marc Torossian vous reverra personnellement au cabinet de consultation pour contrôler l’évolution.

C’est au troisième mois que les résultats de la chirurgie esthétique seront définitifs.

Liens utiles :

Pour en savoir plus, la fiche de la Société Française de Chirurgie Plastique et Esthétique :

chirurgie-des-petites-levres-ou-nymphoplastie-de-reduction-pour-hypertrophie-nov-2016

Revenir à la page d’accueil

Page réalisée d’après les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
Page created according to the information sheets of the authority of the French Society of Plastic Reconstructive and Aesthetic surgery (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique – SOFCPRE)